Menu

Semaine 5 : De retour à la maison et heureuses


Halima joue à domicile. Photo par: Fardosa Hussein, Action contre la Faim Mogadiscio, Somalie.

À la maison, Halima est en bonne santé, souriante et pétillante. Elle est très heureuse de retrouver ses jouets. Fatuma est également enjouée, malgré tout ce qu’elle a vécu. Elle témoigne: « Halima apprend maintenant à marcher. Je pense qu’il n’est jamais trop tard. Elle a traversé beaucoup de choses, mais petit à petit, je lui apprends tout. Comment aimer, faire confiance et être l’enfant joyeuse et heureuse qu’elle était. J’apprends à être patiente avec elle, tandis que je la vois revenir doucement à la normale. Je suis tellement heureuse de la voir à nouveau en meilleure santé. »

Fatuma donne à Halima trois sachets d’aliment thérapeutique prêt à l’emploi chaque jour. Après avoir terminé l’approvisionnement de cette semaine, elle retournera au centre Action contre la Faim pour en récupérer davantage. Cet aliment thérapeutique est efficace car il ne nécessite pas de réfrigération, il peut être administré à la maison et est conçu pour aider Halima à prendre du poids rapidement.

Avec tout ce que Fatuma a enduré et le niveau de responsabilité qu’elle assume pour ramener son enfant malade à la santé, elle paraît plus que son âge.

« Parfois, j’ai juste envie d’être une adolescente normale – passer du temps sur mon téléphone, m’asseoir dehors avec les autres mamans, bavarder et rire non stop – mais j’ai des enfants. J’en ai deux. Leur vie tourne autour de moi. »

« Je suis très reconnaissante du soutien constant que j’ai reçu d’Action contre la Faim. »

Cet hiver, il y a un besoin urgent d’aider encore plus d’enfants sous-alimentés dont la vie est en danger. S’il vous plaît, aidez-nous à leur offrir un meilleur avenir.

Partout dans le monde, 2,3 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année parce que leur alimentation ne leur fournit pas les nutriments dont ils ont besoin, menaçant leur santé et mettant à mal leurs défenses immunitaires. Vous pouvez aider à sauver une vie en seulement six semaines.