Menu

PODCASTS : LES 16 JOURS D’ACTIVISME CONTRE LA VIOLENCE BASEE SUR LE GENRE

Découvrez notre série de podcasts ici ! Cette série produite par l’Unité Genre Internationale d’Action Contre la Faim n’est qu’une des nombreuses façons dont nous marquons la Journée internationale pour l’Elimination de la Violence à l’égard des Femmes et les 16 Jours d’activisme contre la Violence Basée sur le Genre. Dans cette série, nous explorons les liens entre la pandémie COVID-19 et la violence basée sur le genre au travers d’entretiens avec des experts travaillant sur terrain.

La pandémie a mené à une augmentation alarmante de la violence à l’encontre des femmes et des filles. Selon ONU Femmes, dans le monde, 243 millions de femmes et de filles ont été maltraitées par un.e partenaire intime au cours de l’année écoulée. Pendant ce temps, moins de 40% des femmes victimes de violence le signalent ou demandent de l’aide. Dans certains pays, l’intensification de la violence domestique à la suite de la mise en place du confinement a entraîné une multiplication par cinq des appels sur les lignes d’assistance téléphonique. Les mesures de confinement ont également rendu la recherche d’aide et l’accès au soutien par le biais des canaux ordinaires plus difficile.

La pandémie a également un impact disproportionné sur les femmes et les filles de nombreuses autres manières :

  • Les femmes représentent 70% des agents de santé dans le monde et sont assignées de manière disproportionnée aux postes de statut inférieur, qui sont peu voire pas du tout rémunérés. Les femmes sont également les premières à veiller les membres de la famille lorsqu’ils/elles sont malades, augmentant leur exposition au virus.
  • Les femmes sont plus vulnérables économiquement que les hommes et ont un moindre accès aux mécanismes de protection sociale. Cela les rend vulnérables à l’exploitation, aux abus, au mariage forcé et au harcèlement. La pandémie a exacerbé ces inégalités.
  • La pandémie a mis en danger les droits sexuels et reproductifs, car les services de santé pour femmes ont été réduits ou suspendus. Les femmes évitent également d’accéder à ces services par crainte de contagion.

Rejoignez Clara Ituero, Conseillère Globale Genre, pour en savoir plus sur les liens complexes entre le COVID-19 et la VBG, et comment la pandémie a impacté notre travail à Action Contre la Faim. Vous trouverez des podcasts en anglais, français et espagnol.


16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 9 – TERRITOIRES PALESTINIENS OCCUPÉS (EN)

 

16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 8 – Colombie (ES)

 

16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 7 – Afrique occidentale et centrale (FR)

 

16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 6 – Pérou (ES)

 

16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 5 – Action sociale Espagne (ES)

 

16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 4 – Liban (EN)

 

16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 3 – Guatemala (ES)

 

16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 2 – Syrie (EN)

 

16 JOURS D’ACTIVISME: EPISODE 1 – Amérique Latine

 

16 JOURS D’ACTIVISME – Introduction (ES)

 

16 JOURS D’ACTIVISME – Introduction (FR)

 

16 JOURS D’ACTIVISME – Introduction (EN)