Menu

Vous rendez nos succès possibles

Lutter contre la malnutrition au Yémen: l’histoire de Tayseer

Photo: Tayseer, après son traitement. Action contre la Faim Yémen.

Le Yémen est désormais en guerre depuis 4 ans, et la situation est profondément préoccupante : 22 millions de personnes, soit plus de 80% de la population totale, ont un besoin urgent d’aide humanitaire. Plus de 10 000 de personnes ont perdu la vie, et des millions d’autres ont été déracinées en raison du conflit entre les forces Houthis et les forces du gouvernement soutenues par une coalition internationale. Le conflit a contribué à l’effondrement de l’économie et des services sociaux de base, à un risque accru de famine ainsi qu’à une épidémie massive de choléra. Aujourd’hui, les conditions de vie aux Yémen sont plus difficiles que jamais, et plus de 8,4 millions de personnes sont au bord de la famine. Apprenez-en plus ici.

 

L’HISTOIRE DE TAYSEER

Tayseer, 2 ans et demi, est la petite fille de Mona, 29 ans, mère de deux autres enfants. Mona vivait avec son mari à Zabid, au Yémen, dans une petite maison avec un accès difficile en eau et sans d’électricité. Son mari était professeur, mais comme le gouvernement a cessé de payer les salaires de beaucoup de ses fonctionnaires, il a décidé de tenter sa chance en tant que mécanicien de motocyclette. Malheureusement, en dépit de son travail acharné, la famille se démène toujours pour joindre les deux bouts.
Leur situation a été extrêmement difficile au cours des trois dernières années : ils doivent partager un faible revenu familial et ont dû en plus faire face à des grossesses multiples et aux maladies récurrentes de leurs enfants. En raison du manque d’accès à des aliments nutritifs et à de l’eau potable, garder la famille en bonne santé et en sécurité relève presque de l’impossible.
 

 
Lorsque Tayseer a été admise au Centre de stabilisation d’Al-Tuhyta (SC), elle avait 30 mois et souffrait de malnutrition aiguë sévère, une maladie bien souvent mortelle qui nécessite un traitement urgent. La mère et l’enfant ont emménagé chez le père de Mona, en raison de la proximité de sa maison avec le centre de traitement.
La situation médicale de Tayseer lors de son admission était grave, à tel point que le personnel médical d’Al-Tuhyta SC a demandé à ce qu’elle soit transférée au centre de nutrition thérapeutique d’Al-Thowra, où elle est restée environ deux semaines avant de retourner au centre de santé d’Al-Tuhyta pour terminer son traitement.

La fille de Mona est maintenant en bien meilleure santé : elle est sortie du centre le 4 février 2018 et, lorsque le personnel d’Action contre la Faim est venu la voir deux jours plus tard avec sa famille, ils l’ont trouvée en forme et jouant avec d’autres enfants du village.
 

CE QUE VOTRE SOUTIEN NOUS PERMET DE FAIRE

Avec votre aide, Action contre la Faim travaille en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et ses bureaux locaux, et soutient directement les établissements de santé et les centres de stabilisation dans les différents districts du Yémen. Ce soutien est absolument nécessaire car le système de santé du pays est sur le point de s’effondrer en raison de retards importants dans le paiement des salaires des fonctionnaires et d’une pénurie d’électricité et de matériel médical. En outre, l’insécurité qui prévaut est un autre obstacle majeur pour les personnes qui ont besoin d’assistance médicale : les frappes aériennes en particulier, qui ont par le passé également ciblé les établissements de santé, dissuadent les personnes de se déplacer et de chercher des soins de santé.

Tayseer est l’un des nombreux enfants qui ont été guéris grâce aux centres de traitement d’Action contre la Faim que vous soutenez.

Dans le Yémen déchiré par la guerre, beaucoup d’autres enfants ont besoin de notre aide. Votre donation de 45 $ peut sauver la vie d’un enfant.
 

~~~

Comments