Menu

Le saviez-vous? 10 choses à savoir sur la malnutrition

Facts about Malnutrition

La malnutrition est la première cause de maladies dans le monde. 

De manière simplifiée, la malnutrition est souvent définie comme un état de « mauvaise alimentation ». Il est donc à la fois question de suralimentation et de sous-alimentation. Mettons-nous donc dans le même panier des familles rurales en proie à l’insécurité alimentaire et un américain moyen considérant les hamburgers et boissons gazeuses comme un élément principal de son régime alimentaire? Dans un sens, oui. C’est pour cela qu’il est important d’en savoir plus sur la malnutrition.

Voici dix autres faits sur la malnutrition que vous devriez savoir:

1. Il est bien connu que la faim et la malnutrition vont souvent de pair. Cependant, une abondance de nourriture ne va pas automatiquement éliminer le problème de la malnutrition. En effet, il est important de différencier la sécurité alimentaire et la sécurité nutritionnelle, qui sont deux choses différentes. La malnutrition se réfère à la qualité du régime alimentaire, et donc à l’apport inadéquat en nutriments et en protéines.

2. Le coût de la malnutrition représente quasiment 5% du PIB mondial. Cela représente plus de 4,5 milliards de dollars canadiens par an, soit un peu moins de 700 dollars canadiens par personne chaque année.

3. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la malnutrition touche une personne sur trois à l’échelle mondiale.

4. Il existe différentes formes de malnutrition. Par exemple, une personne incapable d’absorber intégralement la nourriture consommée pour cause de maladie (comme la diarrhée) souffrira de ce qu’on appelle « malnutrition secondaire ». Un individu consommant de la nourriture lui apportant trop de calories sera, quant à lui, considéré comme « suralimenté ». À l’inverse, un individu dont l’apport alimentaire ne lui procure pas le nombre suffisant de calories et de protéines pour sa croissance sera considéré comme « sous nourris ».

5. La malnutrition n’est pas seulement liée à la nourriture. Il s’agit d’une interaction plus complexe entre la nourriture consommée, l’état de santé et l’environnement physique. Par conséquent, la malnutrition est souvent liée à des problèmes sociaux et/ou médicaux, et trouve généralement sa source dans la pauvreté.

6. La malnutrition peut se développer dès la conception de l’enfant. Si la mère ne reçoit pas une nourriture en quantité suffisant et avec des apports nutritionnels adéquats, son enfant sera à risque de développer un retard de croissance, une insuffisance pondérale, ou encore des dommages neurologiques.

7. La malnutrition infantile est un problème très grave. UNICEF estime que près de 195 millions d’enfants souffrent de malnutrition dans le monde.

8. En moyenne, un adulte ayant souffert de malnutrition dans sa jeunesse sera payé 20% de moins que celui n’ayant pas connu ce fléau.

9. En matière de prévention de la malnutrition, les deux premières années de la vie d’un enfant sont critiques. Fournir une alimentation suffisante et équilibrée durant cette période peut donc permettre de prévenir les problèmes futurs.

10. Action contre la Faim a adopté une stratégie nutritionnelle intégrée pour lutter contre la faim. Cette approche combine une évaluation de l’état nutritionnel de l’enfant, des traitements contre la malnutrition et une prévention de toutes les formes de malnutrition. Pour plus d’informations, visitez notre section sur la malnutrition, en cliquant ici

Par: Rachel Levesque

Comments

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *