Menu

Le Genre chez Action contre la Faim

Les hommes, les femmes, les garçons et les filles ont différents rôles, responsabilités, et expériences qui impactent leur vulnérabilité face à la faim. Action contre la Faim répond aux différents besoins des hommes, femmes, garçons et filles dans nos programmes, et crée un environnement sensible à l’égalité de genre dans toute notre organisation.

Action contre la Faim Canada est responsable de l’Agenda Genre pour le réseau international de plus de 7500 employé.e.s et est en charge d’inciter toute l’organisation à s’impliquer davantage dans les questions relatives au genre.
 

Pourquoi le genre est important pour nous ?

Qu’il s’agisse de désastres naturels ou de conflits, les urgences affectent des millions de personnes chaque année. Cependant, les hommes, femmes, filles et garçons sont affectés différemment. Cela signifie qu’ils vont avoir des besoins, perceptions et priorités différents vis-à-vis de l’aide dont ils auront besoin. Comprendre les différences de genre et d’âge, et agir en fonction de celles-ci, est très important pour la mission et le mandat d’Action contre la Faim international, afin d’être bien préparé et de répondre avec précision aux urgences. Cela permet aussi de lutter contre la faim et la malnutrition et de préparer le rétablissement de long terme.

Voici quelques exemples qui montrent pourquoi prendre en compte le genre est vital dans la lutte contre la faim :

  • Les tabous, préférences et habitudes alimentaires ont un impact sur le statut nutritionnel, et reflètent souvent une dimension liée au genre, qui désavantage presque toujours les femmes et les filles.
  • Les hommes et garçons célibataires qui sont séparés de leur famille, par exemple au cours de migrations économiques, peuvent faire face au risque de sous nutrition s’ils ne savent pas comment cuisiner ou prendre soin d’eux tout seuls.
  • Le manque d’accès aux micronutriments (ex : fer) pour les filles et femmes enceintes peut engendrer la naissance de nouveau-nés de faible poids.

 

Qu’avons-nous déjà accompli avec l’Agenda Genre ?

L’Agenda Genre a débuté en 2013 lorsque nous avons révisé notre Politique en Matière de Genre pour étendre la responsabilité de transversaliser le genre et pour considérer les différents rôles et responsabilités des hommes, femmes, garçons et filles dans chaque département et à chaque niveau d’Action contre la Faim. Après la révision de la Politique et la création d’une Boite à Outils Genre pour mettre en œuvre concrètement cette Politique, nous avons organisé des formations et des journées de sensibilisation. Nous sommes maintenant à la quatrième phase du projet genre, qui se concentrera sur le renforcement de la sensibilité au genre de nos projets.

Lisez ici notre Politique en Matière de Genre

Apprenez-en davantage : Notre engagement en faveur de l’égalité des genres