Menu

« Je fais ce travail parce que j’aime les enfants ». Rencontrez Gelaye Bekele, nutritionniste

Cooking Demonstration - Action Against Hunger

Gelaye faisant une démonstration de cuisine dans le camp de déplacés internes. Photo : Peter Caton pour Action contre la faim.

Dans un camp de personnes déplacées à l’intérieur du pays (PDI) à Guchi, en Éthiopie, Gelaye Bekele fait une démonstration de cuisine. Elle prépare une soupe à base d’épinards, de pommes de terre et d’un peu de beurre, expliquant les avantages nutritionnels des différents ingrédients et comment ils peuvent aider les familles à rester en bonne santé. Une fois la soupe prête, elle la donnera aux enfants du camp.

« J’adore faire des démonstrations de cuisine », dit-elle. « Nous les réalisons en utilisant des ingrédients que nous obtenons de notre environnement local. Enseigner à la communauté me rend heureuse car cela m’aide à prévenir la malnutrition. » Ses démonstrations enseignent aux participants les différents aliments disponibles dans la région qui offrent la meilleure valeur nutritionnelle.

Gelaye, 24 ans, est une nutritionniste qui travaille avec Action contre la faim depuis quatre ans. Elle travaille avec de jeunes enfants ainsi qu’avec des femmes enceintes et allaitantes pour les aider à développer des pratiques de soins et d’alimentation saines et à réduire les risques de malnutrition. Bien que le travail ne soit pas facile, Gelaye est dévouée à son travail et passionnée par sa mission – aider les enfants et les familles dans le besoin. « Lorsque j’ai commencé à travailler dans les zones rurales, j’ai vu beaucoup d’enfants souffrant de malnutrition, ce qui m’a encouragée à devenir nutritionniste », explique-t-elle. « Je fais ce travail parce que j’aime les enfants. J’ai vu des enfants mourir à cause de la malnutrition, et cela m’a brisé le cœur. »

 


Aidez-nous à lutter contre la malnutrition infantile


 

Au cours des deux dernières années, l’Éthiopie a connu une escalade de conflits, la pandémie de la COVID-19 et de multiples crises liées au changement climatique : des crues soudaines, des sécheresses et la pire infestation de criquets pèlerins enregistrée dans la Corne de l’Afrique. En conséquence, la faim est en forte augmentation. Aujourd’hui, plus de 35 % des enfants éthiopiens souffrent de malnutrition. Les conflits et le manque de nourriture ont poussé de nombreuses personnes à fuir leur foyer et à s’installer dans des camps comme celui de Guchi, où Gelaye est basée.

En réponse, Action contre la faim a mis en place un programme mobile d’alimentation thérapeutique ambulatoire, qui permet à nos équipes de santé et de nutrition de se rendre dans différentes zones du camp de déplacés afin d’aider davantage de personnes dans le besoin. L’installation opérationnelle se compose de deux tentes blanches : une plus petite pour recevoir les personnes qui ont besoin de soins médicaux, et une plus grande où nos experts offrent des conseils et des ateliers de sensibilisation sur des sujets tels que l’allaitement maternel, l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants, et des pratiques d’hygiène saines. Ce programme mobile d’alimentation thérapeutique ambulatoire est le seul établissement de santé de cette zone mal desservie, et Action contre la faim est la seule organisation à fournir des services de santé et de nutrition durables aux habitants de cette région.


Photo: Peter Caton pour Action contre la faim

« Action contre la faim a fait beaucoup pour la communauté », déclare Gelaye. « Beaucoup d’enfants souffrant de malnutrition ont été sauvés grâce à la sensibilisation à la nutrition et aux médicaments qu’Action contre la Faim donne à la communauté. Je suis très heureuse de travailler pour Action contre la faim et de collaborer avec l’ensemble du personnel des différents bureaux mobiles et départements. »

En plus des démonstrations de cuisine, Gelaye offre des conseils et des formations sur l’allaitement aux nouvelles mamans – un autre aspect de son travail qu’elle adore. En fait, c’est une expérience personnelle auprès d’une nouvelle maman – sa propre sœur – qui a défini son parcours professionnel et concrétisé son engagement à aider les mères et les enfants dans le besoin. « Mon neveu est né prématurément avec un très faible poids et il avait besoin d’aide. J’ai conseillé ma sœur sur la façon d’allaiter et je l’ai formée aux soins maternels kangourou [une méthode de soins pour les prématurés, dans laquelle le nourrisson est porté en contact peau à peau], ce qui est très important pour donner plus de chaleur à l’enfant. Aujourd’hui, c’est un enfant de quatre ans en très bonne santé ». Maintenant, Gelaye utilise ces connaissances pour aider les mères du camp à mettre leurs bébés et elles-mêmes sur la voie d’une bonne santé grâce à l’allaitement. « Je me sens fière et heureuse quand je vois que les mères allaitent après mes conseils et mes démonstrations, car ce que j’enseigne aide à la fois l’enfant et la mère » , dit-elle.

Action contre la faim travaille en Éthiopie depuis 1985. Rien que l’année dernière, nous avons fourni une aide humanitaire à près de deux millions de personnes. Notre travail se concentre sur la manière de fournir un soutien nutritionnel et sanitaire aux enfants de moins de cinq ans souffrant d’une faim potentiellement mortelle, sur les activités de promotion de l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène, sur la santé mentale et le soutien psychologique pour aider ceux qui ont subi des traumatismes, et sur l’aide en espèces aux familles et aux communautés vulnérables pour répondre aux besoins immédiats tels que la nourriture et les médicaments.

 


Aidez-nous à lutter contre la malnutrition infantile


 

Comments