Menu

COVID-19 : Questions et réponses sur le Coronavirus

COVID-19 Questions and Answers on the Coronavirus
Nos équipes sur le terrain mettront tout en œuvre pour aider à identifier et orienter les personnes infectées vers les centres de santé. Photo: Lys Arango pour Action contre la Faim, Colombie

1. QU’EST-CE QU’UN CORONAVIRUS ?

Les coronavirus ont été découverts pour la première fois dans les années 1960.1 Les animaux et les humains peuvent être infectés. Il est rare que le virus se transmette des animaux à l’homme. Dans le passé, ce cas s’est produit lors des épidémies de SRAS-CoV (syndrome respiratoire aigu sévère) et de MERS-CoV (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et s’applique également au nouveau coronavirus (SRAS-CoV-2). La maladie respiratoire qui provoque le virus est appelée COVID-19 (Coronavirus Disease 2019).

2. QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA COVID-19 ?

Les symptômes les plus courants associés à l’infection par COVID-19 sont les suivants :

  • Fièvre
  • Toux sèche et écoulement nasal
  • Essoufflement ou difficulté à respirer

Le mal de gorge, les maux de tête et les douleurs corporelles ainsi que la fatigue et l’épuisement peuvent également être des signes d’infection. L’évolution de la maladie est très variable. Certains patients peuvent également présenter des troubles gastro-intestinaux ou des nausées. Ces symptômes sont généralement bénins et débutent légèrement.

Il existe également des personnes infectées qui ne présentent pas de symptômes. Dans la plupart des cas, cependant, des symptômes légers apparaissent.

Les personnes âgées de plus de 60 ans ou les personnes souffrant de problèmes médicaux tels que l’hypertension artérielle ou le diabète ou ayant un système immunitaire affaibli sont particulièrement à risque et sont plus susceptibles de développer une évolution grave de la maladie.

3. COMMENT LE VIRUS EST-IL TRANSMIS ?

Le coronavirus se transmet par infection à gouttelettes. Cela signifie que les virus sont principalement transmis par les muqueuses de la bouche et du nez. L’infection peut également se produire par contact avec les mains.

4. QUELLE EST LA DURÉE DE LA PÉRIODE D’INCUBATION ?

La période d’incubation est le temps qui s’écoule entre l’infection et la première apparition des symptômes de la maladie.
En cas d’infection par le coronavirus, la période d’incubation peut atteindre 14 jours. En moyenne, cependant, elle est de 5 à 6 jours.

5. COMMENT PEUT-ON SE PROTÉGER ET PRÉVENIR LA PROPAGATION DU CORONAVIRUS ?

Comme pour toute infection respiratoire, les règles d’hygiène de base doivent également être respectées avec le coronavirus. Il s’agit notamment de se laver soigneusement et régulièrement les mains avec du savon, d’éternuer ou de tousser dans le creux du bras ou dans une serviette jetable et de garder ses distances.

Si vous craignez d’avoir contracté le virus, contactez votre médecin de famille ou le service de santé par téléphone. Dans tous les cas, nous vous recommandons de prendre les précautions suivantes :

  • Tenez-vous au courant des dernières informations fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou par les autorités sanitaires nationales et locales.
  • Lavez-vous régulièrement les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes. Si vous n’avez pas de savon, utilisez un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec des mains non lavées.
  • Gardez une distance d’au moins 1,5 mètre avec les personnes.
  • Ne quittez pas votre domicile si vous êtes malade ou si vous présentez les symptômes décrits ci-dessus.
  • Éternuez et toussez dans une serviette jetable ou dans le creux de votre bras.
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces et les objets qui sont fréquemment touchés.
  • Aérez régulièrement vos pièces.
  • Évitez de partager des objets potentiellement contaminés tels que des brosses à dents, des cigarettes, des ustensiles de cuisine, des boissons, des serviettes ou des draps de lit.

6. COMMENT PEUT-ON TRAITER LA COVID-19 ?

Il n’existe actuellement aucun vaccin contre le virus. Selon le cours, un traitement en milieu hospitalier avec un équipement respiratoire est nécessaire. Dans les cas bénins, il suffit de rester au lit et de boire beaucoup. La maison ne doit pas être quittée pendant au moins 14 jours pour éviter de nouvelles infections.

7. QU’EST-CE QU’UNE PANDÉMIE ?

Selon l’Institut Robert Koch, une pandémie décrit généralement une épidémie mondiale. Alors que l’épidémie décrit une propagation d’une maladie limitée dans le temps et localement, le virus se manifeste dans une pandémie à travers le monde. Cela conduit à l’infection par de nouveaux virus, qui provoquent des maladies graves et peuvent être transmis d’une personne à l’autre. Ces nouveaux agents pathogènes apparaissent souvent pour la première fois dans la population humaine, ce qui explique que le système immunitaire n’est pas encore préparé et n’est donc pas suffisamment protégé.

Dans le cas du coronavirus, l’OMS a déclaré la précédente épidémie (propagation locale et temporaire d’un agent pathogène) comme pandémie le 11 mars 2020. La dernière pandémie a été lancée par l’OMS en 2009, lorsque la grippe porcine a gagné le monde entier.

8. QUEL EST LE DANGER DU CORONAVIRUS ?

La dangerosité du coronavirus est très variable. Les personnes de plus de 60 ans et les personnes ayant déjà souffert de maladies cardiaques ou pulmonaires ou d’autres maladies médicales de base sont particulièrement à risque. Dans les cas graves, on observe une pneumonie et un essoufflement. L’évolution de la maladie est généralement bénigne.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avertit toutefois que le virus pandémique, qui provoque principalement des symptômes relativement bénins chez les personnes en bonne santé, peut surcharger les systèmes de santé d’un État en un temps limité en raison du nombre élevé de personnes malades. Le danger est particulièrement présent dans les pays du Sud, où les systèmes de santé ne sont pas solides et où l’équipement médical nécessaire, comme les ventilateurs, les masques, les gants et les blouses, n’est pas disponible.

Le nombre de cas confirmés augmentant chaque jour, Action contre la Faim est profondément préoccupée par l’effet que COVID-19 aura sur ceux qui souffrent déjà de la faim et de la malnutrition. À l’échelle mondiale, 821 millions de personnes sont sous-alimentées, dont 50 millions d’enfants, et la sous-nutrition affaiblit considérablement le système immunitaire, ce qui rend plus difficile la lutte contre les infections et les maladies et le rétablissement.

Alors que la pandémie se propage, nous sommes particulièrement alarmés par la perspective d’une épidémie de la COVID-19 dans des zones où la distanciation sociale est impossible, comme les quartiers surpeuplés des villes et les camps de réfugiés, et où l’accès aux soins et aux installations sanitaires est à des heures de route, comme les régions reculées du Sud-Soudan ou du Guatemala. De nombreuses mesures de santé publique visant à stopper la propagation de la maladie, notamment la promotion du lavage des mains et d’autres pratiques d’hygiène, sont considérablement entravées par le manque d’accès à l’eau potable et au savon. Pour arrêter la propagation du coronavirus et sauver des vies, nos équipes travaillent 24 heures sur 24.

Nous travaillons en partenariat avec les gouvernements pour mettre en place des installations de quarantaine COVID-19, nous nous empressons d’acheter des fournitures et des équipements médicaux, nous renforçons les capacités de notre personnel et d’autres personnes, tout en continuant à offrir des programmes de nutrition, de sécurité alimentaire, d’eau, d’assainissement et d’hygiène qui sauvent des vies. Nous sensibilisons également la population au nouveau coronavirus et à la manière d’enrayer sa propagation par le biais de messages textuels, de stations de radio locales et d’actions de proximité. Un financement est nécessaire de toute urgence pour intensifier ces activités afin de répondre à la demande croissante.

Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons gagner le combat mondial contre des maladies comme COVID-19 et vaincre la faim. Aidez-nous à intensifier nos efforts pour arrêter la propagation de la maladie et sauver des vies.

 


FONDS DE SECOURS COVID-19
Aidez-nous à intensifier nos efforts pour arrêter la propagation et sauver des vies.