Menu

« Je pensais que son état ne s’améliorerait jamais »

rutf somalia - Action Against Hunger

Ahada et sa fille de 13 mois, Suldana. Photo : Ibrahim Jirow pour Action contre la faim, Somalie.

Ahada était extrêmement inquiète lorsque sa fille Suldana, âgée de 13 mois, est tombée malade avec une forte fièvre et a commencé à perdre rapidement du poids.

« Quand j’ai vu l’état de santé de ma fille, le désespoir et la désolation ont troublé mon âme », se souvient-elle. Voyant son état s’aggraver au fil des jours, Ahada a amené Suldana dans l’un de nos centres de santé et de traitement nutritionnel dans le sud-ouest de la Somalie.

La famille de Suldana cultive des produits comme le maïs, le millet et les haricots pour sa subsistance. Ces dernières années, la récolte de leur ferme n’a pas été suffisante en raison de sécheresses récurrentes, de précipitations insuffisantes et de l’infestation de criquets pèlerins sur leurs terres.

« L’année dernière a été bonne. Nous avons reçu suffisamment de précipitations et nous avons commencé à planter une variété de cultures en espérant obtenir un bon rendement et une bonne récolte. Malheureusement, cela ne s’est pas passé comme prévu à cause des criquets qui nous ont envahis, dévorant toutes nos récoltes », explique Ahada.

Sans aucune récolte en stock, les réserves alimentaires sont tombées en dessous de ce qui était nécessaire pour nourrir toute la famille. Les pénuries alimentaires et une alimentation insuffisante peuvent entraîner la malnutrition et l’augmentation des taux de morbidité. Les enfants de moins de cinq ans, comme Suldana, sont les plus vulnérables. Sa famille, comme beaucoup d’autres dans leur région, a eu du mal à joindre les deux bouts. Les seuls aliments disponibles étaient le lait de chèvre et la bouillie, qui n’étaient pas suffisants pour toute la famille.


Pour diagnostiquer Suldana, un membre de l’équipe d’Action contre la faim a utilisé une bande de mesure de la circonférence du bras et a constaté que la petite fille se trouvait dans la zone « rouge », ce qui signifie qu’elle souffrait de malnutrition aiguë sévère. Photo : Ibrahim Jirow pour Action contre la faim, Somalie.

« J’ai perdu espoir quand j’ai vu l’état de Suldana se détériorer », se souvient Ahada. « Je pensais que son état ne s’améliorerait jamais. »

Dans notre centre de traitement, nos équipes ont examiné Suldana et lui ont diagnostiqué une malnutrition aiguë sévère. Elle a immédiatement été admise dans le programme de traitement ambulatoire, où elle a été mise sous traitement et a reçu des rations hebdomadaires d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi (ATPE). Au bout de huit semaines, Suldana s’est complètement rétablie et a obtenu son congé. Ahada a participé à des séances de santé et de nutrition et a reçu un soutien régulier de la part des agents et agentes de santé.

« Je n’aurais jamais pensé qu’elle pourrait se remettre d’un tel état », dit Ahada. « Ils ont traité sa fièvre au début et m’ont dit que c’était de la malnutrition. Par la suite, on lui a donné des ATPE et du sirop pour qu’elle puisse continuer à en prendre à la maison et cela l’a vraiment sauvée ! De plus, chaque semaine, une partie de l’équipe nous rend visite à la maison, en donnant des séances sur l’hygiène et l’importance de l’allaitement exclusif. J’ai beaucoup appris de ces séances. »

« Mes remerciements vont à l’équipe, en particulier à l’infirmière qui a traité le cas de Suldana avec patience et dévouement. Outre le traitement de mon enfant, j’ai également appris à traiter l’eau et à adopter de saines pratiques d’hygiène. »


Grâce au dévouement de sa mère, Suldana s’est maintenant complètement remise de la malnutrition. Photo : Ibrahim Jirow pour Action contre la faim, Somalie.

Les agents et agentes de santé de première ligne jouent un rôle essentiel en veillant à ce que les services parviennent aux enfants les plus vulnérables, dont Suldana, par l’intermédiaire de centres de nutrition et de santé permanents et mobiles. Avec le soutien du Fonds humanitaire Thani Bin Abdullah Bin Thani Al-Thani et d’autres généreux donateurs, Action contre la faim gère plus de dix centres de santé et de nutrition dans le seul sud-ouest de la Somalie.

 


Joignez-vous à notre communauté

Vous voulez vous joindre à la lutte contre la faim ? Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour rester informé(e) des dernières nouvelles et des derniers événements d’Action contre la faim.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Comments