Menu

Appel Mondial

La pandémie de Covid-19 continue de se propager rapidement dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Parmi
eux, beaucoup ont des systèmes de santé précaires qui peinent à faire face à cette crise Les personnes les plus vulnérables sont confrontées à des risques considérables – et croissants – en raison de cette crise. Près des trois quarts
des personnes vivant dans les pays les moins avancés ne disposent pas d’installations de base pour se laver les mains. En outre, les mesures de distanciation sociale ne sont pas possibles dans de nombreuses zones urbaines densément peuplées, bidonvilles et camps de réfugiés.

LE COVID-19 A UN IMPACT DIRECT ET CONSIDÉRABLE SUR LA FAIM ET LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

Au-delà des effets directs, les efforts d’endiguement révèlent et amplifient les vulnérabilités dans les pays où les populations
connaissent déjà des crises alimentaires et où d’autres facteurs menacent leur santé et leurs moyens de subsistance.

Si nous ne prenons pas des mesures rapides et globales à l’échelle mondiale pour soutenir les communautés les plus vulnérables, cette crise sanitaire et ses répercussions pourraient entrainer une crise alimentaire mondiale. En effet, les estimations
du Programme alimentaire mondial indiquent que Covid-19 pourrait plonger 265 millions de personnes dans une insécurité
alimentaire aiguë d’ici la fin de 2020, soit deux fois plus qu’en 2019. De 821 millions le nombre de personnes luttant contre
la faim dans le monde pourrait atteindre le milliard si les moyens disponibles n’augmentent pas.

Les femmes sont les plus touchées, dans la mesure où elles représentent 70 % du personnel de santé mondial et jouent un
rôle essentiel dans la prise en charge des parents malades, ce qui augmente considérablement leur exposition au virus. Cette
situation aggrave la crise, car les femmes jouent également un rôle central dans la garantie de la sécurité alimentaire, tant au
sein du ménage que de la communauté.

La pandémie et les efforts d’endiguement associés mettent en lumière les profondes inégalités qui existent dans les pays et les communautés.

Action contre la Faim met à profit son expertise en matière de santé, de nutrition, d’eau, d’hygiène et d’assainissement pour lutter contre cette crise. Nos équipes travaillent avec nos partenaires en première ligne pour ralentir la propagation du virus et pour apporter un soutien aux groupes les plus à risque. En outre, nous réagissons à l’impact disproportionné que les restrictions de mouvement ont sur la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des populations les plus vulnérables. Nous travaillons avec les communautés pour renforcer les mesures de protection sociale et les filets de sécurité afin de prévenir la faim et d’autres souffrances.

Pour faire face aux conséquences immédiates et à long terme de la pandémie Covid-19 au cours des deux prochaines années, nous estimons que nous aurons besoin de 200 millions de dollars.

Cette pandémie est une crise mondiale. Elle appelle une réponse mondiale. Avec votre soutien, nous pouvons sauver la vie et les moyens de subsistance des populations les plus vulnérables dans 46 pays d’Asie, d’Afrique, d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud et d’Europe.

NOTRE RÉPONSE – À L’ÉCHELLE MONDIALE

Grace à votre soutien, nous travaillons avec nos partenaires locaux pour répondre à la pandémie de manière à compléter et à soutenir les efforts des gouvernements locaux. Notre réponse globale s’articule autour de trois axes :

Nous apportons et soutenons la réponse directe à la pandémie de Covid-19

Une action urgente pour prévenir la propagation de Covid-19 et adapter les programmes existants afin de mieux y répondre.

En joignant nos forces à celles de nos partenaires et des gouvernements locaux, nous réduisons la transmission du virus et améliorons les mesures d’atténuation et la surveillance de l’épidémie. Nous soutenons les établissements de santé afin d’améliorer la prévention et le contrôle des infections. Nous assurons également la continuité des services de santé essentiels et fournissons des produits sanitaires essentiels.

Nous menons des campagnes de sensibilisation de masse pour que les populations disposent des informations vitales dont elles ont besoin pour se protéger et protéger les autres contre le virus. Nous fournissons des infrastructures essentielles en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène, distribuons des kits d’hygiène et renforçons les pratiques de lavage des mains et d’assainissement.

Nous travaillons avec les gouvernements locaux afin de maintenir ouvertes les voies de transport et de distribution locales pour aider l’acheminement de l’aide et pour que nous puissions continuer à fournir des services de santé et un accès adéquat à la nourriture aux communautés les plus vulnérables. Nous distribuons également de la nourriture et des transferts d’argent aux personnes dans le besoin.

Enfin, nous veillons à ce que la réponse directe à la pandémie Covid-19 prenne en compte les besoins de chacun, en particulier les besoins de protection des femmes et des filles.

Nous traitons les répercussions à long terme de la pandémie sur les personnes les plus vulnérables

Traiter les effets secondaires du Covid-19 à long terme

Cette crise affectera considérablement la santé, la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des communautés vulnérables. Nous devons intensifier nos programmes pour éviter de nouvelles souffrances. Il s’agit notamment de mieux comprendre et de cibler les effets indirects de la pandémie et de renforcer la résilience des systèmes sanitaires et alimentaires pour soutenir la reprise.

De nombreux acteurs locaux qui fournissent des services essentiels sont susceptibles d’être gravement touchés par les restrictions de mouvement et les efforts d’endiguement de la maladie. Nous savons que les pandémies aggravent également les inégalités et les vulnérabilités existantes, en particulier l’inégalité entre les sexes, qui est un facteur clé de la sous-alimentation que nous devons continuer à adresser dans notre réponse à long terme.

L’action collective est cruciale pour surmonter les conséquences à long terme de la pandémie. Nous entendons intensifier nos efforts pour trouver des solutions efficaces et durables grâce à notre travail continu avec les partenaires locaux et les principaux acteurs de la société civile et des autorités locales.

Nous développons des approches fondées sur des données probantes grâce à la recherche.

Nous mettons à profit notre expertise technique et en recherche reconnue pour travailler collectivement avec nos partenaires et évaluer les conséquences directes de la pandémie Covid-19 sur la faim et la malnutrition. Cela permettra d’éclairer la programmation de notre réponse et de développer des approches fondées sur des données probantes pour soutenir la relance à long terme.

En effet, pour traiter efficacement les effets de Covid-19, nous devons mieux comprendre les répercussions à long terme des mesures d’endiguement de la maladie sur la sécurité alimentaire, la nutrition et la santé de toute une génération d’enfants, ainsi que de la population en général.

NOS PAYS D’INTERVENTION

ANNEXE – ÉTUDE DE CAS PAR PAYS

Étude de cas : Inde

À ce jour, nos équipes ont fourni 100 000 masques faciaux, 10 200 paires de gants et 9 700 bouteilles de désinfectant pour les mains aux acteurs de première ligne. Nous avons contribué à la mise en oeuvre de campagnes de sensibilisation de masse dans 81 villages, formé le personnel dans 20 zones autonomes locales aux mesures de prévention et de sécurité et atteint 5 800 personnes par téléphone pour les conseiller et les sensibiliser.

Le confinement strict et les restrictions de mouvement ont poussé de nombreuses populations vulnérables travaillant dans le secteur informel dans une grave insécurité financière et alimentaire. Cette situation aura un impact durable, les femmes et les enfants en sont les principales victimes. Pour lutter contre cette crise, nos équipes ont fourni cinq tonnes de rations sèches aux familles vulnérables, avec des plans pour en distribuer 92 tonnes, et nous accélérons la mise en place de nouveaux programmes pour atténuer les inégalités dans l’immédiat et à long terme.

Étude de cas : Pérou

Nos équipes distribuent des kits d’hygiène dans les abris et les centres de santé et mettent en place des campagnes de promotion des mesures de prévention pour freiner la propagation du virus. Nous effectuons une surveillance communautaire dans les abris pour la prévention, l’identification des cas, l’orientation et le suivi. Grâce à votre soutien, nous accordons une attention particulière aux réfugié.e.s et aux migrant.e.s suspecté.e.s d’être malades ou ayant été testés positif au Covid-19, afin d’assurer leur isolement en toute sécurité et en coordination avec les autorités sanitaires.

Nous soutenons les personnes les plus à risque par des transferts de liquidités à usages multiples et la livraison de rations alimentaires aux abris et aux familles vulnérables. En même temps, nous élaborons déjà un plan de relance post-urgence pour les personnes touchées par l’épidémie.

Étude de cas : Somalie

À Mogadiscio, nous sommes un acteur de premier plan dans le domaine de la santé, en coordination avec les structures nationales et l’Organisation Mondiale de la Santé pour harmoniser les réponses de la gouvernance nationale et infranationale. Nous apportons un soutien aux opérations d’urgence du gouvernement en fournissant des véhicules, du personnel d’urgence et la recherche de personnes contact, et nous sensibilisons à Covid-19 en diffusant du matériel par le biais des médias, des messages textuels et des stations de radio locales.

Nous nous efforçons également de renforcer la capacité locale à répondre à une recrudescence de cas et à assurer la continuité des services. Nous fournissons de l’équipement médical essentiel, nous formons rapidement les travailleurs de la santé et menons des efforts de plaidoyer pour une distribution équitable des fournitures médicales.

Étude de cas : Bangladesh

Nos équipes s’efforcent de permettre l’accès à l’eau potable, de fournir du savon aux établissements de santé, aux abris et à la communauté, et d’améliorer la gestion des déchets. Nous avons renforcé la communication sur les mesures d’hygiène et d’assainissement, installé des points d’eau pour le lavage des mains et nous formons le personnel des établissements de santé pour assurer le contrôle des infections.

Nous effectuons des distributions de nourriture de porte à porte pour les personnes les plus exposées et nous soutenons les organisations locales dans la distribution de denrées alimentaires aux personnes vulnérables qui sont au chômage ou incapables de se déplacer librement en raison des mesures de confinement. Avec une équipe de cinq psychologues, nous fournissons également un soutien psychosocial par téléphone, en collaboration avec un partenaire local.

 


FONDS DE SECOURS COVID-19
Aidez-nous à intensifier nos efforts pour arrêter la propagation et sauver des vies.